Association Scientifique pour la Géologie et ses Applications

2 rue du Doyen Marcel Roubault

BP 10162

F 54505 Vandoeuvre-lès-Nancy

Tél : 03.83.55.35.23

Fax : 03.83.51.05.99

COMPÉTENCES

 

Agrément Crédit Impôt Recherche
2017-2021

 

23-29 Juin 2017
Nancy (France)

Géomodélisation

 



L’ASGA soutient et gère le projet de recherche RING depuis 1989.

Le projet RING s'appuie sur plus de 25 ans d'expérience de R&D en modélisation 3D d'objets géologiques complexes. Les travaux de recherche et développement dans ce domaine ont notamment donné naissance au modeleur géométrique GOCAD au cours des années 1990. Depuis les origines du projet, l'ASGA a soutenu la recherche, les développements, géré les nombreux partenariats et assuré le transfert industriel de ce logiciel dans le monde socio-économique. Le logiciel GOCAD, désormais détenu par la société Paradigm, est ainsi devenu une référence pour la modélisation du sous-sol auprès de la plupart des compagnies pétrolières françaises et étrangères.

Rebaptisé RING (Recherche pour une Géologie Numérique Integrative) en 2015, ce projet de recherche continue d'intégrer la dimension géométrique des objets géologiques mais aussi leur histoire, leur connectivité, leurs propriétés physiques et les incertitudes associées. Il s'intéresse enfin à l'utilisation de ces objets pour des calculs géophysiques au sens large et à la réduction des incertitudes par méthodes inverses intégrant les concepts géologiques.

Le projet RING est soutenu par un Consortium international regroupant sponsors industriels (essentiellement dans le domaine des hydrocarbures) et académiques (parmi lesquels les universités les plus prestigieuses au monde). Ce consortium géré par l'ASGA est rattaché au Laboratoire GeoRessources (UMR Université de Lorraine - CNRS - CREGU) et adossé à l'École Nationale Supérieure de Géologie au sein de L'université de Lorraine. Depuis sa création, il a financé plus de 50 thèses.

Au-delà de leur intérêt scientifique intrinsèque, les recherches de RING intéressent les partenaires du Consortium car elles participent à la découverte et à la gestion optimale et fiable des ressources naturelles. Elles concernent plus précisément :

  • La construction et l'édition de modèles structuraux et stratigraphiques 3D et la modélisation d'incertitudes structurales ;
  • la modélisation d'objets sédimentaires et diagénétiques, en particulier par des approches qui émulent les processus géologiques tout en honorant les observations spatiales ;
  • la génération de maillages permettant de discrétiser ces structures au mieux, qui va de pair avec la gestion de l'échelle à laquelle les hétérogénéités sont représentées ;
  • Le calcul pour l'analyse et la réduction d'incertitudes, en particulier en restauration structurale, géomécanique et propagation d'ondes.


Plus de détails sont disponibles sur le site RING (anglophone): www.ring-team.org.

Avec le soutien scientifique du laboratoire GeoRessources et du CRPG.